Inondations : démarrage des premiers chantiers de reconstruction résiliente de la Vallée de la Vesdre

 
Sur proposition de la Ministre de l’Environnement et de la Nature, Céline Tellier, le Gouvernement de Wallonie a validé la liste des 46 premières interventions de reconstruction résiliente de la Vallée de la Vesdre, baptisées « Quick Win ». Ces travaux, validés par les experts, seront entamés dans les prochaines semaines sur les berges de la Vesdre et de ses affluents, suite aux inondations dramatiques de juillet 2021. Ils suivent ainsi les travaux de sécurisation urgente ayant eu lieu précédemment. L’objectif est de procéder à une reconstruction adéquate et durable, en réduisant les risques futurs. Au total, un montant de 453 millions d’euros sera réservé pour la remise en l’état des berges et les aménagements résilients dans le cadre du Plan de Relance. 

Le Gouvernement de Wallonie, sur proposition de la Ministre de l’Environnement et de la Nature Céline Tellier, a validé une première série de 46 travaux de résilience, dits « Quick Win » (QW) sur les communes de catégorie 1, c’est-à-dire les communes les plus impactées par les inondations de juillet 2021, pour un budget total de près de 15 millions d’euros. 

L’objectif est de reconstruire et réaménager certains tronçons de cours d'eau non navigables de façon à réduire les dommages en cas de nouvelles crues.  

 

Qu’est-ce qu’un « Quick Win » ? 

Comme leur nom l’indique, il s’agit de travaux pouvant faire l’objet d’une mise en œuvre rapide et sans regret. La liste des travaux Quick Win (voir carte en annexe) a été établie en concertation avec les communes et les gestionnaires de cours d’eau (communes, province, région).  Ils s’inscrivent dans l’objectif général de la Région de développer la robustesse des aménagements face aux dérèglements climatiques, qui passe notamment par une modélisation hydraulique et hydrologique poussée du comportement du cours d’eau en cas de nouvelles crues.  

SPI, l'agence de développement économique pour la province de Liège, a été désignée par le Gouvernement wallon comme opérateur pour la coordination de cette reconstruction résiliente des berges, en appui de l’administration (SPW ARNE).  

Complémentairement à cette première liste, SPI finalise l’analyse d’une seconde phase de travaux « Quick Win » encore à l’étude. Ceux-ci seront présentés au Gouvernement dès leur approbation par le Comité d’accompagnement. 

 

Des interventions ciblées pour réduire les risques d’inondations et protéger la population 

Parmi les travaux les plus importants favorisant la résilience de la vallée de la Vesdre : 

  • Remise en état du voûtement du ruisseau du Wayai (Spa) pour un budget de 500.000 euros, nécessaire au vu de la menace d’effondrement de plusieurs maisons dans le cours d’eau et du risque de crue associées ; 

  • Mise à ciel ouvert du Rhuyff (Limbourg), pour un montant de plus de 3 millions d’euros ;  

  • Aménagement des berges et création de zones de débordement sur le site de Texter (Pepinster), pour un montant de 3 millions d’euros. Cette ancienne usine textile située à la confluence de la Vesdre et de la Hoëgne est l’un des 3 nœuds critiques sur la Vesdre étudié dans le cadre des Projets de Développement Durable de Quartier (PDDQ). Le projet d’aménagement sur le site Texter vise à donner davantage de place à la rivière et à réduire le risque d’inondation dans le centre-ville en amont. 

D’autres aménagements et acquisitions de ce type seront financés par le Gouvernement dans les prochains mois (voir encadré en annexe).  

 

Des actions transversales pour lutter contre les inondations 

Outre ces actions, il convient de rappeler que le Gouvernement de Wallonie, sur proposition de la Ministre de l’Environnement, a renforcé structurellement les moyens pour lutter contre les inondations, à travers différents projets et pour l’ensemble du territoire de la région :  

  • 940 projets locaux et supra-locaux ont été approuvés dans le cadre des Plans de Gestion des Risques d’Inondation, avec un budget de 71 millions d’euros octroyé pour assurer leur mise en œuvre.   

  • Dans le cadre du Plan de relance de la Wallonie, ce sont aussi 7 nouveaux aménagements concrets (reméandration de cours d’eau, zones d’immersion temporaire, etc.) pour réduire les risques d’inondation qui ont été sélectionnés sur l’ensemble de la Wallonie.   

  • Via les appels à projets pour végétaliser nos lieux de vie et s’adapter aux dérèglements climatiques, le Gouvernement de Wallonie, via les ministres Philippe Henry et Céline Tellier, renforce et restaure le maillage écologique des villes et villages wallons, excellent rempart aux inondations, avec un budget de 50 millions d’euros. Ainsi, après la création de 17 nouveaux parcs urbains qui réduisent l’imperméabilisation de nos centres, 16 communes urbaines bénéficient déjà ensemble d’un budget de près de 6,8 millions d’euros pour améliorer le maillage vert et bleu. Quelques 2.623 hectares de territoire seront impactés par ces projets. Les résultats de l’appel à projet « maillage vert et bleu en milieu rural » seront connus dans les prochaines semaines, en même temps que le lancement du 4e appel à projet de cette série, consacré, quant à lui, à la « végétalisation à l’échelle du quartier ». 

Pour Céline Tellier, Ministre de l’Environnement et de la Nature : « Depuis juillet 2021, ma préoccupation a été de nettoyer la zone et de sécuriser au maximum les berges de la Vesdre, afin de protéger la population locale d’éventuelles nouvelles crues. Aujourd’hui, cette phase de sécurisation est terminée et nous débutons la phase de reconstruction, en mettant l’accent sur la résilience de la vallée. Nous allons pouvoir réaliser ‘‘sans regret’’ les premiers aménagements permettant de réduire sensiblement les risques d’inondations dans la vallée. Il est en effet important de tirer les leçons de ces dramatiques inondations et de rendre le territoire plus robuste ». 

 

 

Un droit de tirage à destination des communes pour des acquisitions foncières nécessaires à la résilience 

 
La Région interviendra aussi financièrement pour l'acquisition de parcelles sous la forme d’un droit de tirage aux communes et provinces, si celle-ci est nécessaire à des aménagements permettant d’accroitre la robustesse de la vallée face aux risques climatiques. 

Le Gouvernement a d’ores et déjà acté une intervention à 100% pour ces acquisitions sur le territoire des communes de catégorie 1. 

Pour 2023, le budget réservé à ces acquisitions s’élève à 51 millions d’euros. 

 

CONTACT PRESSE :  

Estelle Toscanucci | Porte-parole de Céline TELLIER 

estelle.toscanucci@gov.wallonie.be 

ANNEXES : 

Cartographie des travaux Quick Win (détail par commune en pièce jointe) 

  

Liste des travaux Quick Win 

Les Quick Win (QW) seront réalisés sur la Vesdre (pour 31 d’entre eux), sur la Hoëgne (9), sur le Wayai (3) et d’autres affluents mineurs (3). 

Commune (catégorie 1) 

Nbr de QW 

Descriptif des travaux