Trois appels à projets pour végétaliser nos lieux de vie et s’adapter aux dérèglements climatiques

Sur proposition du Vice-Président et Ministre du Climat, Philippe Henry, et de la Ministre de la Nature, Céline Tellier, le Gouvernement de Wallonie a lancé trois nouveaux appels à projets pour la création d’espaces verts, tant en milieu urbain qu’en milieu rural. Ces appels à projets s’inscrivent dans le Plan de Relance de la Wallonie et ont pour objectif d’offrir aux Wallonnes et aux Wallons des espaces verts bénéfiques pour leur santé et leur bien-être, tout en s’adaptant aux dérèglements climatiques.

Les espaces verts contribuent au bien-être à travers un effet positif sur la santé mentale de celles et ceux qui en bénéficient, ce n’est plus à prouver. Atténuer la pollution de l’air, la pollution sonore, et créer des lieux de rencontre et de connexion à la nature : voilà quelques-uns des services que rendent ces espaces. Une richesse d’autant plus appréciée quand on doit peut-être renoncer à partir en vacances à cause de l’augmentation du coût de la vie. 

 

Faisant suite à l’appel à projets « Parcs en milieu urbanisé » de 2021 qui a permis la création future de 17 nouveaux parcs urbains, trois nouveaux appels à projets à destination des communes wallonnes viennent d’être lancés pour un montant total de 50 millions d’euros. Ce sont des budgets jugés prioritaires par les partenaires sociaux, dans le cadre du Plan de Relance de la Wallonie. Les appels à projets concernent les communes de moins de 50.000 habitants. Les neuf grandes villes wallonnes (plus de 50.000 habitants) ont, quant à elles, eu la possibilité de développer des projets de végétalisation dans le cadre de la Politique Intégrée de la Ville (PIV) sur base d’objectifs et de critères similaires.

 

Deux de ces appels à projets seront consacrés au ”Maillage vert et bleu”. Ils ont pour objectif de renforcer et restaurer le maillage vert (pour la nature) et bleu (pour les cours d’eau), l’un dans les territoires urbains, l’autre dans les territoires ruraux. Le développement des trames vertes et bleues, comme la remise à ciel ouvert de cours d’eau et la restauration de berges plus naturelles, permet de relier les habitats et renforcer les écosystèmes pour les rendre plus résilients face, notamment, aux impacts des changements climatiques.

 

Enfin, un appel à projets intitulé “Végétalisation à l’échelle d’un quartier” (plantations, végétalisation de façades, créations de jardins publics, jardins de trottoirs, …) encouragera plus particulièrement la végétalisation de nos lieux de vies quotidiens avec, notamment, un objectif de prévention contre les inondations. Les quartiers densément minéralisés et donc plus imperméables sont visés par cet appel et pourront rendre des projets visant à supprimer un maximum le béton.

 

Ces appels à projets thématiques poursuivent un objectif commun, à savoir : créer des espaces verts

  • qui participent à l’adaptation aux changements climatiques (prévention des inondations, lutte contre les îlots de chaleur, …)
  • qui garantissent un accès aisé à un espace vert de qualité à tous en impliquant les citoyens et les acteurs locaux
     



 

Appel à projets

Caractéristiques des communes ciblées

Nombre de communes concernées

Lancement
 et échéance des candidatures

1

Maillage vert et bleu en milieu urbain

Les communes ayant une population comprise entre 15.000 et 50.000 habitants et les communes moins peuplées ayant une densité de plus de 500 habitants/km²

63 communes

5 mai 2022-
9 septembre 2022

2

Maillage vert et bleu en milieu rural

Les communes ayant une population de moins de 15.000 habitants et une densité de population de moins de 500 habitants/km²

190 communes

5 mai 2022-
7 novembre 2022

3

Végétalisation à l’échelle d’un quartier

L’ensemble des communes wallonnes de moins de 50.000 habitants

253 communes

Début 2023 – Mai 2023


Philippe Henry :« En plus de capter une partie du CO2, les espaces verts jouent un rôle important pour l’adaptation climatique : ils permettent de diminuer la température lors des périodes de sécheresse et contribuent à absorber les eaux en cas de fortes pluies, notamment parce qu’ils représentent des surfaces plus perméables, voire, dans certains cas, des zones temporairement inondables. »

 

Céline Tellier : « Davantage de nature, partout, pour toutes et tous !  Tel est le sens fondamental des actions communales et citoyennes stimulées par le Gouvernement wallon dans le cadre de ces trois nouveaux appels à projets.  Après avoir permis la création prochaine de 17 nouveaux parcs urbains, nous poursuivons la restauration de la biodiversité en soutenant le renforcement du réseau écologique à travers les trames vertes et bleues. Les projets citoyens à une échelle de quartier ne seront pas oubliés et bénéficieront d’un appel à projets spécifique.  De quoi démultiplier les initiatives et renforcer ainsi l’accès à la nature pour tous! »

 

En pratique

 

Un comité d’accompagnement et un jury d’évaluation indépendant rendront un rapport d’évaluation personnalisé à tous les candidats et proposeront une sélection de projets au Gouvernement.

 

Les formulaires et documents de référence pour les candidatures sont accessibles en ligne sur le site http://biodiversite.wallonie.be.


 

Contact : vegetalisation.adaptation.climat@spw.wallonie.be

 

 

 

 

CONTACTS (uniquement pour la presse) :

 

Eric Bierin | Porte-parole de Philippe HENRY

0479/86.60.85 – eric.bierin@gov.wallonie.be

Estelle Toscanucci | Porte-parole de Céline TELLIER

 estelle.toscanucci@gov.wallonie.be

 

 

 
Retour aux communiqués de presse